Leucémies aiguës de l’adulte : les points clés du suivi proposés par la HAS

 

La HAS a publié un guide sur la prise en charge des patients adultes atteints de leucémie aiguë. Explications du Dr André Morin, du service maladies chroniques et dispositifs d’accompagnement des malades.

Devant quels signes le généraliste peut-il évoquer le diagnostic de leucémie aiguë chez l’adulte ?

Les signes cliniques révélateurs ne sont pas spécifiques. Le plus souvent, il s’agit d’une fatigue inhabituelle et durable ou d’une altération de l’état général inexpliquée. C’est l’hémogramme qui va révéler des anomalies évocatrices : anémie normocytaire, normochrome, arégénérative ; neutropénie ; thrombopénie ; présence de blastes circulants. Plus rarement, il existe des symptômes en rapport avec une insuffisance médullaire tels qu’une infection bactérienne traînante, une hémorragie ou simplement des hématomes spontanés multiples. Parmi les autres manifestations possibles, il s’agit parfois d’une hypertrophie gingivale, d’adénopathies ou de nodules cutanés (leucémides). Dès que le diagnostic est suspecté, un contact téléphonique doit être immédiatement établi par le médecin généraliste avec un onco-hématologue afin d’organiser l’hospitalisation du patient en milieu spécialisé.

cliquer dans l'image pour l'agrandir

cliquer dans l'image pour l'agrandir

Tableau récapitulatif : les analyses biologiques lrs du bilan initial  et du suivi de la leucémie aigüe de l’adulte.

lire la suite sur le site de la HAS

Pour en savoir plus :


Ce contenu a été publié dans dosages et analyses, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.