PEP : nos actions de terrain, le journal le « Dauphiné » en parle

Le journal le « Dauphiné » titrait :  « Les laboratoires médicaux en grève partielle ».

le 07/04/2013 par Jean-Jacques BERCHEMIN photo DL/J.-J.B.

Jean-François Guillin, biologiste médical à Thonon-les-Bains et responsable de la Plateforme d’exercice professionnel, conteste -comme ses collègues- la baisse des tarifs imposée par la Cnam. Photo DL/J.-J.B.Jean-François Guillin, biologiste médical à Thonon-les-Bains et responsable de la Plateforme d’exercice professionnel, conteste -comme ses collègues- la baisse des tarifs imposée par la Cnam. Sur les 43 laboratoires biologistes médicaux de Haute-Savoie, 90 % ont suivi le mouvement entamé jeudi. En toile de fond : la baisse des tarifs imposée par la Caisse nationale d’assurance-maladie (Cnam), via le ministère de la Santé, pour la régulation des dépenses de biologie. Une première en France : les professionnels réunis ont entamé une grève, certes symbolique, « parce que nous ne voulons pas prendre en otages nos clients ».
Jean-François Guillin, représentant de la Plateforme d’exercice professionnel (PEP) sur le plan départemental, syndicat créé au mois d’octobre 2012, pointe du doigt le fait que « pendant six ans, la Cnam a baissé nos tarifs sans que l’on ne dise rien »…
Lire la suite de l’article sur le site du Dauphiné et réagir à cet article, le commenter ou le recommander.

 

Ce contenu a été publié dans PEP, la presse en parle, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.