L’accréditation des laboratoires de biologie médicale, une méthode de DPC

Le développement professionnel continu (DPC) qui vise à améliorer la qualité des soins et à accompagner les évolutions de notre société se conjugue dorénavant avec la démarche d’accréditation.

La Haute Autorité de la Santé (ansm) annonce dans  la revue DPC & Pratiques – N° 74 – Avril 2013 que « Le dispositif de l’accréditation des laboratoires de biologie médicale constitue en lui-même, une méthode de DPC (Liste des méthodes et modalités de DPC). En s’impliquant dans cette démarche, les professionnels de santé pourront valider leur DPC. Les programmes de DPC reposant sur l’accréditation en biologie médicale seront proposés aux professionnels de santé par le biais des organismes de DPC, enregistrés par l’OGDPC et évalués favorablement par les commissions scientifiques.

Ces programmes reposeront notamment sur les exigences concernant l’amélioration continue de la qualité et les compétences des personnels biologistes et techniques ; ils devront comporter 2 activités explicites :

• un temps d’acquisition ou approfondissement des connaissances ou des compétences (ex : formations, revues documentaires, revue de direction) ;
• et un temps d’analyse des pratiques professionnelles (ex : audit interne, revues des procédures analytiques, suivi d’indicateurs, analyse des non conformités).
Une fiche technique provisoire décrivant la méthode de DPC reposant sur l’accréditation en biologie médicale est à votre disposition. »

d’après l’article de Laurence Chazalette – HAS – DPC & Pratiques – N° 74 – Avril 2013
En savoir plus sur les orientations nationales du DCP des professionnels de santé pour l’année 2013 sur le site du SBLE.

 

Ce contenu a été publié dans COFRAC et accréditation, DPC, droit social. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.